Layette rose... très rose...

8 avr. 2017

Achetée d'occasion et rangée à la façon konmari...


Pénible fin de grossesse 4.0... le pinguin obèse est de retour :-)

8 avr. 2017

C'est la 4ème fois... et pourtant, je ne peux pas dire que je sois "habituée" aux caprices de mon corps lors du dernier mois de la grossesse.

Avec tous ces kilos en plus, les acidités d'estomac, les hanches qui bougent et les ligaments qui tirent, le bébé qui shoote dans les côtes...

A chaque fois, quand j'en arrive aux 34 semaines, je me dis "aaah, ça y est, on y est presque", mon ventre est énorme et le bébé va bientôt arriver.
Et puis il reste encore... entre 3 et 7 semaines... en fait... et pendant ce temps là, le bébé grandit toujours!


Cette fois, il y a quand même quelque chose de différent. Pas de sciatique (ouf!!!!)...
Mais aussi une envie de savourer, comme c'est notre dernier bébé.

Savourer toutes ces petites choses qui me manqueront d'ici quelques (longs) jours:
ne plus voir mes pieds, sentir la vie bouger en moi, cette sensation "d'être 2"...


Cette grossesse m'aura fait apprendre le lâcher prise, et la patience.
Allitée de 25sa à 36sa, loin de mes petits bouts pendant de longues semaines... j'ai pris le temps de réfléchir...


Et maintenant qu'elle est prête à sortir, je pourrais mourir d'impatience, vouloir la pousser dehors à tout prix, en faisant les carreaux, de longues promenades, en dansant comme une folle ou en prenant des routes cabossées en voiture. (déjà fait par 3 fois, pour rien comme ils sont arrivés après le terme)
C'est vrai que quand je me retourne la nuit dans le lit et que j'ai mal aux hanches... je suis tentée.

Mais je peux aussi me dire qu'elle viendra quand elle sera prête, que tout cet énervement ne servira qu'à gâcher mon énergie (fort limitée par ailleurs...), et que je peux juste profiter en pleine conscience de ces instants magiques.


Proudly designed by Mlekoshi playground