Comment augmenter sa production de lait pendant l'allaitement?

9 déc. 2016

Il y a souvent de nombreux posts qui comportent des inquiétudes sur la quantité de lait que vous arrivez à produire.
Que ce soit le pédiatre qui trouve l'enfant trop petit, ou la voisine qui pense que vous n'avez pas assez de lait, ou encore un inconnu qui sème le doute dans votre esprit sur votre capacité à nourrir votre enfant sans ajout de lait maternisé.

Avant toute chose, personne n'investit de budget publicité dans vos seins... ben oui, les laits maternisés sont vendus à tout le monde (surtout les pédiatres) comme la panacée de la nourriture pour bébé, à coup de millions d'euros de budget marketing.
Alors qu'ils ne font qu'essayer d'imiter ce que la maman produit naturellement!!

Toute maman qui allaite va un jour se demander si elle a assez de lait et comment faire pour augmenter sa production...


Je me permet de vous rappeller les basiques... parce que parfois on va chercher trop loin quand la solution est juste devant soi 😊

J'ai allaité mes 3 enfants pendant 6 ans au total... pas que je sois experte... mais j'ai juste pratiqué 😉


Il faut (idéalement):

- beaucoup boire. De l'eau. Pour soi (1.5 litres par jour) ET pour ce qu'on produit (1 à 2 verres d'eau à chaque tétée)
Si vous faites pipi de couleur claire, gris clair, et que bébé mouille plein de langes par jour...
Les vases communicants fonctionnent bien, vous produisez assez de lait, et vous ne vous deshydratez pas.
NB: les sodas et autres ne vous hydratent pas... si l'eau vous lasse, ajoutez un filet de jus de citron ou buvez une tisane...

- se reposer est capital... indispensable...
Oui, même avec un bébé qui tête toutes les 45' ou qui fait des dents...
La vaisselle, le repassage,... attendront. Il dort? Dormez... ou au moins allongez vous.
Votre corps a fait le miracle de fabriquer un petit humain et maintenant sans aucun répit fait un second miracle de le nourrir, prenez soin de cette mécanique de pointe!

- mangez à votre faim. Des protéines, des bonnes graisses, du calcium,...
Ce n'est pas le moment de faire un régime.
Le bébé va se servir en premier. Il faut donc suivre pour ne pas dépérir.
Et prenez le temps d'écouter votre corps... une envie reflète souvent un besoin

- le stress coupe le robinet de lait. Net. Fini.
Alors, il faut pratiquer le lâcher prise. Ayez confiance... confiance en vous et en votre bébé.
Un enfant ne se laisse pas mourir de faim.
Et vous avez fabriqué cet enfant, il est fait de votre chair et de votre sang! Vous avez respiré pour lui pendant 9 mois. Vous le connaissez mieux que quiconque, il vous ressemble.
Donc, accordez vous du crédit. Plus qu'aux inconnus qui ont un avis sur tout. Au moins autant qu'aux médecins qui vous impressionnent avec leurs diplômes.
Entourez vous de personnes aimantes qui vous soutiennent...

- la quantité de lait produite varie d'un jour à l'autre, miraculeusement, selon la température extérieure (plus chaud, plus de lait... plus froid, lait plus concentré et gras) et les besoins de votre/vos enfants.
Il y a aussi la loi de l'offre et de la demande: si bébé demande souvent, les seins vont se mettre à produire plus.
Donc si vous voulez augmenter la quantité de lait produite, par exemple pour tirer votre lait, il faut "demander" aux seins plus souvent.
Mais ça évolue doucement, ça prend quelques jours pour changer.

- le bébé a des pics de croissance, des moments où il va "demander du lait aux seins" plus fréquemment pour que la quantité de lait disponible augmente.
Typiquement: 3, 6, 9 semaines et 3,6,9 mois

- chaque enfant est différent. Ce qui fonctionne pour un peut ne pas marcher pour un autre.
Il y a des grands et des petits, des gros et des minces... et c'est très bien comme ça 😉
Ayez confiance... en lui et en vous!

Aucun commentaire:

Proudly designed by Mlekoshi playground