Maman est là

17 juin 2015

Bonjour à vous tous et bienvenue au premier mercredi des invités sur le blog d'une maman bio.
Chaque semaine nous allons accueillir une Maman bio de la blogosphère pour un billet invité.
Si vous souhaitez participer, contactez-moi via notre groupe facebook "les mamans bio de France et d'ailleurs".

Merci Justine pour ce partage!


Bonjour, je suis Justine. jeune femme de 22 ans et maman à plein temps d'un petit choux de 11 mois. 

Je suis une maman nature, qui souhaiterais la paix dans chaque partie de l'univers. Mais bon avant de changer le monde, je commence par élever mon fils d'une manière différente : dans la bienveillance et le respect de tout être. Ce sont eux qui changeront le monde. 

Vous pouvez me retrouver (si vous le désirez) sur mon blog : https://omsweathome.wordpress.com/ . J'y partage ce que j'ai sur le coeur, quelques conseils, des recettes, un peu de bricolage... Je m'intéresse un peu à tout en fait ( défaut de jeunesse ?!). 

Paix, amour, et fraises des bois.


  MAMAN EST LA;

Rien que prononcer cette phrase me fait un truc au cœur.

Oui avoir un enfant peut se révéler être difficile: ça pleure, ça a toujours besoin de quelque chose, ça veut pas toujours dormir, ça râle parfois...  j'en passe des vertes et des pas mures. mais MAMAN EST LA. cette personne qui dans le creux de ses bras, réussit comme une magicienne à apaiser ce petit être tellement innocent.

Bien sûr de temps en temps je suis à bout, j'en ai marre de l'entendre râler, pleurer, jeter, crier ... mais je me calme vite rien qu'en pensant que JE SUIS LA, et qu'il a besoin de moi. Ne pleure plus mon tout petit, blottis toi dans la chaleur de mon cou, tu es à l'abri ici. rien ne pourras jamais t'arriver tant que tu seras tout contre moi. 
Puisque je t'aime, je dois aussi t'apprendre à te débrouiller sans moi, à déployer tes petites ailes pour voler sur ton propre chemin. Pour que tu deviennes qui tu es vraiment. Mais nous avons encore un peu de temps... pour l'instant je te protège, je te câline, je te réconforte, car je suis ta maman. La seule et l'unique.

Pour rendre des situations de la vie de tous les jours plus agréables ( aussi pénibles soient elles), je me raccroche à des détails qui me font du bien. Ils sont mes bouées de sauvetage..auxquels je m’accroche fort fort fort pour mettre plein de jolies couleurs dans ma vie.
Au lieu de perdre patience quant bébé ne veut pas dormir, ou parce qu'il répète maman 50000 fois par jour, il suffit de se dire qu'il a besoin de nous et que c'est magique. Le temps passe vite, un jour ça sera terminé, je ne serais plus tous son univers. c'est le jeu, alors autant en profiter dans un bel esprit , pour que chaques instants restent à jamais gravés en nous. ça sera de merveilleux souvenirs dans quelques années, quand il aura des poils au jambes et la voix qui mue. (Quoi, je dois bien m'y préparer non ??)

Comme toutes les mamans, vous avez déjà eu cette impression d'être bonne qu'a changer des couches et à donner le sein ? d'être esclave de votre progéniture ?Et si il suffisait de changer le fil de nos pensées, pour apprécier l'instant présent ?  Se lever plusieurs fois par nuit, pour nourrir son enfant au sein ou au biberon, ce n'est pas évidant. On en a marre, on est fatigué, cerné, agacé... Alors que si on met de côté nos états d'âme et qu'on se recentre réellement sur l'instant présent il se passe quoi  ? Et bien on se lève avec gaieté car on se rend compte que c'est un instant volé à la nuit. Je suis là, confortablement installée dans sa chambre, la lune prend le soin de nous éclairer, à travers les volets entrouverts. Et nous sommes là, sa petite tête lovée contre mon sein, bercé par le battement de mon cœur. Il n'y a aucun bruit dehors, le calme. j'entends simplement le son du lait tiède qui coule dans sa gorge. Je suis heureuse et lui aussi. une fois le ventre plein, je le bichonne, le  berce doucement au son de ma voix. Tous le monde dort, il n'y a que nous  entrain de s'aimer dans le calme de la nuit. Puis je le pose et retourne me coucher, le cœur léger, d'avoir offert un peu d'amour à une petite personne qui en a besoin plus que quiconque. Alors ça n'est plus une obligation, mais un réel plaisir d'aller le retrouver, peu importe l'heure puisque c'est un moment pour offrir un peu de soi, recevoir un peu de lui et profiter surtout de NOUS. 


Profiter de chaque instants c'est aussi piquer son doudou lorsqu'il dort paisiblement. Renifler cette odeur si familière, on l'a connait par cœur, elle réconforte. ( sauf les oreilles qui sentent vraiment la bave de lama). C'est l'entendre pleurer en pleine nuit et le retrouver assis et perdu au milieu de son lit, le coucher, passer la main dans ses cheveux et observer ses petits yeux qui se ferment de nouveau, sous nos carresses. C'est ranger son parc et découvrir une boucle d'oreille où encore une suçou qu'il a pris le soin de ranger dans une boite, se surprendre à sourire toute seul en découvrant la façon dont il a rangé ses petits cubes... C'est partir en ballade avec la poussette, apprécier le chant des oiseaux, la verdure des alentours, ses petits pieds nus, orteils en éventail, prêt à sentir l'air frais. C'est son sourire, pur, sincère qui vient décorer sa petite frimousse joufflue....

Toutes ses petites choses (aussi simple soient elles), sont des petites étoiles, que je me surprend à attraper et à cacher au fin fond de mon cœur, dans ma boite à souvenir. Dans laquelle je piocherais éternellement, lorsque autour de moi tout sera gris.

Je finirais sur ces quelques mots: La vie est belle si on prend la peine de le vouloir. 

Aucun commentaire:

Proudly designed by Mlekoshi playground