Homeschooling... Unschooling... kesako?

5 mai 2015

Voici quelques lignes pour partager avec vous ce qu'est le unschooling...

Nous avons choisi cette voie d'instruction depuis quelques années déjà et sommes super heureux de notre choix.

Un peu comme le maternage n'est pas un abandon de son role de parent mais un choix réfléchi... Le unschooling n'est pas un rejet de l'apprentissage formel...

L'idée de base, illustrée avec brio dans les livres de John Holt, est que l'enfant apprend en continu, sans être spécialement placé en situation d'apprentissage.
On fait des maths en cuisinant, du vocabulaire au quotidien, de la physique à la piscine...

L'autre nerf de la guerre, et c'est là que le unschooling est plus "difficile" pour un parent qui aime les cadres définis et peu flexibles, est de suivre les intérêts de l'enfant. Quand une curiosité se présente,  il suffit de la nourrir sans forcer pour que l'enfant apprenne en douceur.

Donc... pour un inspecteur de l'éducation nationale, on ne fait rien... pas d'examens, pas d'heures d'étude quotidiennes, pas de tests, pas de devoirs à rendre online...
Pourtant on fait de tout. Avec un rythme du quotidien inspiré de la pedagogie waldorf, des outils d'apprentissage plus pointus que la meilleure des écoles parce que j'ai le loisir de choisir ma source pour chaque sujet,... on avance, en douceur, avec curiosité et surtout!!!!: une envie d'apprendre intacte.

Et que fait-on de nos journées? On joue, encore et toujours plus. Et tout à coup, une question arrive: "maman, pourquoi? Comment? Qu'est-ce que c'est?"
J'adore, j'apprend avec eux souvent, on cherche ensemble la réponse.

Et comment est-ce que je sais qu'ils apprennent? Un peu comme on sait que le printemps arrive. Quand les arbres bourgeonnent et que les fleurs pointent le boût de leur nez...
Maman, tu vas allegro, il faut faire adagio... Regarde, il y a marqué ikea sur la voiture (une kia)...

Et pour aller à l'unif?
Selon le pays de leur choix, il suffit de passer l'épreuve d'accès... le bac, le jury central, les toefl et sat...
Et là, je suis pour l'examen, quand il est vu comme un sésame, et non un contrôle parce qu'on n'a pas confiance.

Et la peur de ne pas savoir les "instruire"? Eh bien, c'est simple, il suffit d'apprendre avec eux :-)

Aucun commentaire:

Proudly designed by Mlekoshi playground