Je veux être comme elle à 70 ans!!! ...

23 août 2014

... et aussi avoir un jardin plein de bonnes choses à manger :-)


Si la vidéo sur Annette Larkins ne s'affiche pas, le lien est ici.

Seconde semaine post-partum: yin yoga en douceur, kegel et massages du ventre

21 août 2014

Lors de la première semaine après votre accouchement, vous pouvez masser quotidiennement votre ventre et faire vos exercices de kegel aussi souvent que possible.

A la seconde semaine post-partum, vous continuez les massages et les exercices de kegel et pouvez commencez les doux étirements du yin yoga avec les positions penchées vers l'avant, comme celle de la chenille:



Et aussi commencer doucement des inversions avec les pieds contre le mur:



Ces poses massent les organes internes du ventre et, en association avec les massages, permettent à votre ventre et son contenu de se remettre "en place".

:-)

19 août 2014

Les soins minimalistes et naturels du nouveau-né

12 août 2014

A chaque naissance, notre attirail de choses nécessaires diminue... Nous allons de plus en plus vers des essentiels tout simples.

Voici ce que j'utilise pour prendre soin de notre petit merveilleux:


De l'eau florale pour nettoyer et rafraîchir, sur un carré de lavable.
De l'huile d'amande douce pour masser, je le masse doucement tous les jours.
De la crème pour les rougeurs faite maison, des herbes médicinales infusées dans de l'huile et rendues crème avec un peu de cire d'abeille.

En cas de rougeur du nombril, deux gouttes de teinture d'echinacee auront vite fait de lutter contre l'inflammation.

Il n'a pas encore eu de bain. Ca peut attendre, il n'est pas vraiment "sale".



Pour les inconditionnelles des lingettes pré-impregnées, voici une recette de lingettes jetables faites maison:

Coupez en deux un rouleau de sopalin de bonne qualité (le bien épais) et trouvez un contenant rond à la bonne taille:


Mélangez:
- 1/3 tasse d'eau florale de lavande
- 1/3 tasse d'eau florale de camomille
- 1/3 tasse d'eau florale d'hamamélis

Versez dans la boîte, secouez pour imprégner, retirez le carton central,... Et voilà!!!

J'aime bien cette recette sans savon ni huile essentielle, elle est idéale pour les nouveaux-nés (souvenez-vous... Aucune huile essentielle pour bébé avant 3 mois)


RIP Robin Williams

12 août 2014




Les soins post chirurgie de césarienne au naturel, la première semaine

12 août 2014

La césarienne est une vraie opération chirurgicale, avec sa lourde convalescence.
Les douleurs sont intenses, le corps agressé par l'opération et tous les médicaments se rebelle, le transit intestinal qui s'est arrêté doit repartir,... 
Et pendant ce temps là, vous avez un petit bout qui demande toute votre attention... Pas facile!

Je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai pris un médicament avant cette aventure. Mon corps a été bombardé d'anesthésie, d'anti-vomitif, d'antibiotiques, de fluidifiants pour le sang, de morphine, d'anti-inflammatoires, d'anti-douleurs,... Autant vous dire qu'avec sa condition de fibromyalgique en rémission... Il n'est pas content!

Voici les moyens naturels que je met en oeuvre pour me remettre physiquement de l'opération. Je vous parlerai du mental et de la guérison de long terme plus tard. 



Avant l'opération, par voie orale (continué après l'opération aussi), pour soutenir le corps:
- de l'arnica en homéopathie, 5 granules 4-5 fois par jour
- du chlorure de magnésium, 3 verres par jour (dilution de 20gr de chlorure de magnésium dans 1litre d'eau)


Juste après l'opération, je me suis laissée porter par le flux. Bien contente que la morphine existe quand j'ai pleuré de douleur pour mes premiers pas.
J'ai été injectée de toutes parts, avec plein de médicaments différents.


De retour à la maison, je suis passée de l'antibiotique à de la teinture d'echinacee à boire. Je prend 2 pipettes de teinture dans un verre d'eau 4 fois par jour. L'echinacee passe dans le lait, sans risques, je suis donc bien contente d'aider le petit loup à ne pas développer de crasse de l'hôpital. Utilisation ponctuelle, de maximum 2 semaines, pour soutenir les défenses de l'organisme.

Le chlorure de magnésium participe à la lutte aussi, tout en aidant le transit par son léger effet laxatif.

J'ai sous la main des capsules d'huile essentielle d'origan compact, pour moi (aucune huile essentielle pour les bébés de moins de 3 mois), au cas où de l'infection parviendrait quand même à se déclarer.


Pour soigner ma plaie, par voie externe:
- de la teinture d'echinacee, pour son effet antibiotique, quelques gouttes sur la plaie
- maintenant que la plaie se ferme bien et que le bleu sort, de l'huile essentielle d'helicryste, pour son action anti-inflammatoire, pure sur la plaie
- deux fois par semaine, un cataplasme d'argile pour aider à la cicatrisation
- tous les jours, en douceur et pendant quelques minutes, un massage du ventre à l'huile pour aider le transit à refonctionner, l'utérus à se rétrécir et surtout pour faire la paix avec cette blessure de guerre :-)


Des exercices de kegel sous la douche, qui marquent le début d'une longue et douce remise en forme.
Le yoga "yang" devra attendre 6 semaines mais le doux yoga "yin" pourra être réintroduit en douceur dès la deuxième semaine.


Et pour nettoyer l'organisme:
- de l'eau, beaucoup, beaucoup d'eau
- de l'argile par voie interne (maintenant que le transit refonctionne) pour absorber les crasses chimiques qui sont en promenade dans le corps. J'avais encore de la zeolite dans ma pharmacie, je commence aujourd'hui à en prendre un verre 3x/jour
- de la chlorophylle: spiruline (apporte du fer aussi), herbe de blé, chlorella,... 


Enfin, pour redonner au corps ces précieuses bactéries sauvagement assassinées par les antibiotiques: des probiotiques.




Le tabou de la césarienne

11 août 2014

Si vous tapez césarienne et naturel dans un moteur de recherche... La seule chose que vous trouverez sont des articles incendiaires sur les césariennes de confort et combien c'est mauvais pour le bébé.

Alors, je suis tout à fait d'accord de dire que c'est scandaleux d'arracher un bébé pas encore prêt à sortir du ventre pour des raisons d'agenda ou de cosmétique... Par contre, je trouve le tabou qui entoure la césarienne nécessaire - vitale - tout aussi scandaleux.

On peut materner et devoir subir une césarienne, être pour le naturel et se réjouir que la médecine moderne ait sauvé la situation, on peut passer en salle d'op' et allaiter au long cours après...
On peut même faire du co-dodo à l'hôpital (avec un peu de force de persuasion)...



Donc, je vais m'atteler à remplir ce vide. Je rassemble toutes les informations que je peux trouver et les compile en un programme de remise en forme naturel post-césarienne.
Et je vais bien entendu le partager avec vous!

Préparer son accouchement: choisir la personne qui va vous accompagner et le lieu où vous allez accoucher

6 août 2014

J'ai découvert au Kenya le fait que nous sommes les premiers responsables de notre santé, en charge de prendre soin de nous et ayant le droit de choisir plutôt que de subir.
J'ai découvert ici à Dubai la notion de clientélisme médical. En plus d'être un patient, vous êtes le client d'un fournisseur de services de santé, vous allez payer pour un service rendu.

Donc, comme vous choisissez la boulangerie où vous allez acheter votre pain pour que votre baguette soit comme vous l'aimez, vous pouvez choisir la personne et le lieu qui convient à votre projet de naissance.
Et pour choisir votre baguette, il faut en goûter plusieurs.

Ici à Dubai, on passe d'office par un hôpital, c'est obligatoire pour avoir les papiers de naissance.

Alors, même si mon plan A était de voir notre petit loup naître en famille à la maison et dire "oh, il est venu si vite vous savez, c'est un troisième" ;-), j'ai travaillé sur les plans B et C: un accouchement le plus naturel possible à l'hôpital (B) et une césarienne (C).

J'ai pris des renseignements au sujets de 8 hôpitaux, j'ai été en consultation chez 4 gynécos et ait visité 2 maternités en rencontrant les sages-femmes.
Je n'ai fixé mon choix que vers 5-6 mois de grossesse.

Et j'ai bien fait! 
Il y avait entre ces intervenants des mondes de différence et entre les hôpitaux des points de taille gros comme des montagnes dans la politique de l'hôpital (comprenez les règles que les employés sont sensés suivre pour que l'hôpital soit couvert par l'assurance).

Si vous choisissez un hôpital, renseignez-vous bien sur leur pratiques. Parce que même si le gynéco dit "oui oui" à vos demandes mais qu'elles vont à l'encontre des pratiques du lieu d'accouchement, il ne risquera certainement pas de perdre son boulot pour vous...

Et aillez le courage de penser au pire... Parce que si vous en arrivez à devoir avoir une césarienne, vous serez contents d'avoir choisi un hôpital qui autorise le papa en salle d'op et le peau à peau direct après la sortie du ventre.

J'ai été voir un hôpital où le bébé n'est même pas dans le même service que la maman... Et rencontré une gynéco qui m'a traitée de grosse parce que je croyais attendre des jumeaux...
Et au final, je suis très contente de m'être renseignée et d'avoir essayé avant d'acheter... L'hôpital où je suis est parfait par rapport à mes attentes.

J'ai aussi rencontré mes "fournisseurs de services" avant d'être dans le vif du sujet. Ce matin, avant la césarienne, j'ai expliqué au pédiatre, à l'anesthésiste et à ma gynéco ce que je voulais et ne voulais pas. Calmement, entre 4 yeux, rappeler que vous n'êtes pas là pour subir.
Et ça a roulé comme du papier à musique. 

Il faut évidemment savoir ce que vous attendez avant d'y aller, fixer vos idées (sachant que ça n'ira certainement pas tout à fait comme prévu) en vous documentant.
Les asbl "alternatives" et "césarine" ont des site internets très bien faits pour découvrir les diverses pratiques.

Bienvenue!

6 août 2014

Notre troisième petit loup est arrivé ce matin. 
Pas comme prévu, après quelques frayeurs... Mais heureusement en bonne santé!!!




Loin de la naissance à la maison, je me suis retrouvée avec une césarienne d'urgence après 3 jours de travail et un bébé costaud de 3.7 kg à 38 semaines qui est remonté en cours de contractions. 
Bien lui en a pris, il avait le cordon autour du cou... 

Aujourd'hui la technique médicale moderne nous a sauvé la vie à tous les deux.

Je prend un petit congé de 3 jours forcé à la maternité, une mini lune de miel avec mon petit loup... Mais bon, c'est vachement douloureux comme lune de miel ;-)

A bientôt... Pour tout plein de posts autour de la préparation de la naissance, du maternage avec une naissance en césarienne, et du post-partum...
Proudly designed by Mlekoshi playground