Les priorités alimentaires

21 janv. 2014

Nous savons toutes que le nec plus ultop en matière d'alimentation est un régime végétalien cru, sans gluten, ni soja, ni sucre...

Ok, mais... Dans un monde où la junk food règne en maître, il est extrêmement difficile d'appliquer ce genre de régime dès qu'on sort de chez soi. Et, on ne va pas rester enfermés pour vivre vieux mais tristes, hein?

J'ai donc réfléchi à une liste des "priorités", ces restrictions qui doivent rester sinon on est malades, et celles qui peuvent se retrouver arrondies de temps en temps.

La liste n'est pas exhaustive, elle se complètera certainement avec le temps...

- gluten via des farines entières ou junk sans gluten?
  Si vous avez déjà mis les pieds dans un magasin bio, vous avez probablement remarqué ce rayon coloré rempli de diverses "crasses" sans gluten... Des biscuits au céréales aromatisées, tout devrait y être bon... Pourtant forcée de constater avec le temps qu'un morceau de pain d'épautre bio, ou un biscuit avec une liste d'ingrédients entiers et non raffinés, se digère beaucoup mieux qu'un paquet de biscuits sans gluten.  

- plat végétarien bourré de fromage ou poulet avec des légumes?
 Les restaurants offrent rarement une alternative végétarienne digne de ce nom. Alors, entre manger des frites ou des gratins végétariens de fromage saupoudrés de légumes toutes les vacances, je préfère parfois mettre mes convictions au placard pour une viande blanche avec des légumes.

- les colorants alimentaires? Les additifs? Exhausteurs de goût? Faux sucres? Sirops de sucres? Farines blanches traitées contre les moisissures?.... non, non et re-non... C'est du poison! Pas de pitié, pas d'écart, sinon on finit malades à coup sûr!

- une ratatouille ou une salade iceberg et 2 rondelles de tomates pas mûres?
Mon gros problème avec les salades des restaurants est leur absence totale de goût. Je préfère de loin un repas chaud plein de goût, ratatouille ou dhal, à une montagne de fibres remplies d'eau et noyées dans une sauce grasse

- et le lait de vache? Vache ou soja?
 Sachant que la plupart du soja est ogm, et qu'il contient des hormones féminines, et que les animaux qui font le lait sont aussi souvent nourris d'ogm... Ni l'un, ni l'autre. Le soja bio à titre exceptionnel, le lait non. On est malades à chaque fois qu'un de nous craque sur un peu de lait de vache 

2 commentaires:

Hualun Gianelli a dit…

Dis,j'ai une petite question. Je ne suis aucun régime alimentaire spécifique. J'essaie de manger bio et de saison mais je mange de tout et pourtant je suis rarement malade. Quand je te lis je remarque qu'au moindre écart vous êtes malade. Ma question est donc : ce sont ces aliments bannis qui vous rendent malade ou le fait de manger quelque chose que votre corps ne sait plus assimilé? L'équilibre n'est pas meilleuren toute chose?

Maman Bio a dit…

Bonjour Gianelli,
Merci pour cette question très intéressante! Je vais définitivement en faire un post après t'avoir répondu.
Et bravo de manger bio et de saison, c'est le premier pas vers la santé. Et un des plus important!
Je me demandais quelle est ta définition de la santé? Est-ce l'absence de maladies? Sur le court ou le long terme..? Ou d'autres critères?
Nous partons ici avec un handicap de départ, un intolérance au lait et au gluten pour mon fils et moi et une forte allergie aux fruits de mer pour lui. D'où notre grande sensibilité...
L'équilibre est en effet un bon objectif. Chacun doit choisir son juste milieu. L'équilibre affectif lié aux relations sociales entre aussi en compte.
Et puis, on peut toujours choisir de pousser un peu plus loin quand les années passent.
Bon, maintenant, ce post sur la définition de la santé ;-)
Bonne journée!!!

Proudly designed by Mlekoshi playground