Sur la route en unschooling

1 sept. 2013

Comme vous le savez déjà, nos petits loups ne vont pas à l'école. Nous avons choisi l'école à la maison en apprentissage libre (unschooling en anglais). Nous ne suivons pas de cursus pré-défini, ni de programme scolaire, nous nous laissons guider par les envies des enfants.

En ce jour de rentrée scolaire, j'ai une pensée pour toutes ces familles françaises qui vont devoir subir les pressions de l'éducation nationale pour mettre leur enfants à l'école ou pour montrer qu'ils ne laissent pas leurs enfants "à l'abandon". Nous sommes plus libres, comme nous vivons à l'étranger.

L'apprentissage libre n'est pas un renoncement, un abandon d'instruction.  C'est un choix de vie, qui part de l'idée que le fait d'apprendre se fait naturellement, dans la vie de tous les jours.
Nous faisons des jeux, des bricolages, du dessin, de la peinture, du jardinage, de la cuisine, de la musique,... Et nous allons régulièrement jouer avec d'autres enfants.


Mais en tant que Maman, je suis quand même assaillie de doutes, et s'ils ne savent jamais lire ou écrire? Qu'ils ne parviennent pas à calculer? Etc...

Pourtant, il suffit de les suivre au quotidien pour découvrir avec admiration leur acquisition de compétences. Comme un puzzle, ils assemblent petit à petit des morceaux de connaissances qui, un jour, se mettent en place pour leur offrir un nouvel acquis.

Mon fils commence à vouloir savoir comment s'écrivent les mots, il aborde tout seul la notion d'addition et de quantités,... Comme ces notions sont liées à des objets ou des choses du quotidien, elles sont concrètes pour lui.

Et quel est le plus gros challenge d'une maman qui fait de l'apprentissage libre avec ses enfants? Résister à la tentation de donner trop d'informations quand un centre d'intérêt se révèle. Saouler ses enfants d'informations n'est pas constructif, ils se ferment comme des huitres :-)
Mon rôle est de leur donner des bribes de réponse et du matériel adapté pour que leur curiosité les pousse à creuser plus loin.

En tout cas, même si mon quotidien est plus fatiguant que celui d'une maman d'enfants qui sont scolarisés, je suis super heureuse de notre choix. La liberté n'a pas de prix, et offrir à ses enfants la liberté de se construire tels qu'ils sont est un merveilleux cadeau. 

1 commentaire:

Forum maman a dit…

Bravo pour ce que vous faites !
On s'en fiche de suivre les dicta qui dit qu'il faut absolument envoyer l'enfant à l'école !
Si les parents décident de faire ce que vous vous faites, ils ont aussi raison, c'est leur choix !

Proudly designed by Mlekoshi playground