Existe-t-il des enfants parfaits?

22 févr. 2012

Oh oui, il en existe!
Les enfants de ceux qui n'en ont pas encore et ceux des parents dont la progéniture est déjà adulte.


Pour les premiers, l'imaginaire, rempli de grandes espérances crée un futur enfant plus que parfait. Difficile parfois de faire face à la réalité quand le petit chéri tant attendu arrive.
Florence Foresti en a fait un sketch bien drôle.


Pour les seconds, la mémoire se charge d'effacer les moments difficiles ou tout au moins de les atténuer pour garder les impressions agréables.

Le plus bel exemple de la sélectivité positive de la mémoire pour moi est lié à l'accouchement: après la naissance de notre fille, j'ai juré à mon homme que c'était le dernier accouchement pour moi, je me suis d'ailleurs fait poser un stérilet pour ne pas oublier et minimiser le risque d'accident. Aujourd'hui, je me surprend à rêver d'un petit troisième... pas folle la nature, elle sait comment éviter l'extinction de l'espèce humaine :-)


Et dans la nature? les "vrais" enfants?
Eh bien, je suis désolée de vous l'apprendre, les enfants parfaits n'existent pas, pas plus que l'homme ou la femme parfaite...

Les enfants faits de chair et d'os sont des petits être attachants, remuants, qui ressentent des émotions, qui partagent de façon parfois maladroite leur ressenti, qui chipotent à tout, qui mangent en faisant des crasses, qui se blessent, qui tombent et ne se relèvent parfois pas sans pleurer, qui se réveillent la nuit et... on les aime comme ça de tout notre coeur!



En tant que parent de jeunes enfants, il est parfois difficile, frustrant, voire horripilant de se frotter aux "enfants imaginaires" et aux "enfants souvenir".
Les parents de ces enfants savent souvent mieux que vous ce que vous devriez faire pour vos enfants. Pluie de conseils, de jugements, de statistiques,...

C'est difficile à gérer diplomatiquement mais ça l'est encore plus quand on se rend compte que son enfant est très atteint par cette remise en cause de son univers.
C'est souvent au nez et à la barbe du principal intéressé que le parent de l'enfant parfait se permet de critiquer la façon dont vous menez votre barque.
Mon fils devient littéralement dingue quand il est en présence de quelqu'un qui doute de moi, même si cette personne ne me le fait pas savoir ouvertement.


Encore hier, j'ai expliqué à une adorable voisine, dont les enfants souvenirs ont des airs de Bree van de Camp, que j'ai choisi d'élever mes enfants comme je le fais, que ce n'est pas un abandon de mon rôle, que c'est un choix murement réfléchi et que j'en suis ravie.

L'éducation d'un enfant, pour moi, ne se juge pas sur un aperçu de quelques minutes ou de quelques jours, c'est au bout du chemin, quand l'enfant devenu adulte sait vivre agréablement et s'adapter à son monde, qu'on peut se retourner sur le chemin parcouru.


J'ai moi aussi été la maman parfaite d'un enfant imaginaire. Je m'en souviens très bien. Je me souviens aussi comme je ne pouvais pas m'empêcher de commenter tous les faits et gestes de mes amies mamans de vrais enfants. Je savais tellement mieux qu'elles, après tout, j'avais une grande expérience avec les enfants, des années... les louveteaux, les plaines de jeux, les garderies, les baby-sittings,...

J'y ai perdu des amies. Les meilleures heureusement m'ont pardonné et se sont de nouveau rapprochées de moi dès que je suis devenue la maman d'un "vrai enfant", imparfait et si fabuleux pour ça!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Enfant parfait, c'est antinomique ça non?
Beeerk!

M a dit…

Le parfait n'existe pas et c'est dans la nature humaine et même animale !!!

Proudly designed by Mlekoshi playground