La douleur du nouveau-né et de l'enfant

29 déc. 2011

Il n'y a pas si longtemps, on pensait encore que les bébés ne ressentaient pas la douleur à cause de l'immaturité de leur système nerveux.

Des pratiques médicales sans anesthésie, "puisqu'ils ne sentent rien", qui sont maintenant considérées comme de la barbarie étaient couramment pratiqués: la circoncision à vif d'un nouveau né, tenir le bébé par les pieds avec la tête en bas et lui frapper les fesses pour "l'aider à respirer", extraction des dents de sagesse sans anesthésie (je le connais personnellement et je peux vous dire que ça l'a marqué!), ...

On sait maintenant, preuves médicales à l'appui, que les jeunes enfants ressentent la douleur comme nous. Imaginez ce que donneraient ces exemples sur vous... ça fait froid dans dos!

Plus encore, il est capital de détecter et de soulager, ou d'accompagner le mieux possible un enfant qui souffre sous peine de conséquences physiologiques et/ou psychologiques.

Je vous invite à aller lire cet article sur alterenfance.fr. Il est très informatif.

3 commentaires:

Eugénie a dit…

Je rencontre beaucoup de personnes qui pensent que les enfants n'ont pas de "vrais" sentiments. Donc ils coupent court à tout expression de sentiments (pleurs, cris, peur...) en disant "c'est rien" ou "c'est fini" en pensant que nous sommes vraiment des fous et que nous allons faire de notre enfant un enfant-roi parce que nous écoutons ses sentiments.
(je me suis toujours demandée, selon eux, à quel âge alors les sentiments arrivent??)

Je sais que c'est sans comparaison avec la douleur physique, mais j'ai pensé à ça en lisant cet article.

Maman Bio a dit…

C'est en effet monnaie courante...

Note que chez certains adultes, les sentiments ne sont jamais arrivés...

Eugénie a dit…

Oui. Ils sont enfouis loin loin loin....

Proudly designed by Mlekoshi playground