La science remet en question nos habitudes alimentaires

26 sept. 2011

Quel est le point commun de tous les regimes que nous avons pu voir ces derniers temps? Sur quoi sont d'accord les partisans de weight watchers, du regime hyper proteine, de ceux qui surveillent l'IG des aliments?
Qu'il faut reduire voire supprimer les sucres de notre alimentation.

Même si vous ne croquez pas de cubes de sucre blanc au petit déjeuner, vous êtes concernés.

Par sucre, il faut entendre le pain, les pâtes, les céréales, le riz, les biscottes, les biscuits, les cookies, cet horrible sirop de glucose cache dans la plupart des plats tout préparés, les sirops,...


Il ne faut pas uniquement y penser pour notre ligne, mais surtout pour notre sante!
Les céréales et les sucres sont générateurs d’hyperactivité, d’acné, de nombreux troubles digestifs, qu'ils acidifient l'organisme et... sont responsables de la prolifération des cellules cancéreuses dans notre corps.


Ils agissent comme un terreau fertile pour les cellules cancéreuses. De nombreuses études ont prouve un lien direct entre la probabilité de développer un cancer et le taux de sucre dans le sang.
Imaginez jeter une graine sur un sol dur et sec ou la poser délicatement dans un sol enrichi et humide... vous avez devine laquelle va se développer.
De la même façon, si le sucre n'est pas la cause directe de votre première cellule cancéreuse, il va lui permettre de se développer et de faire des petits :-(


Je vous entends déjà, quelle folle celle-la! et qu'est-ce qu'on va manger alors?
Je ne visualisais pas vraiment que cette bonne vieille tartine confiture etait cancerigene...

Figurez-vous que nos ancêtres très lointains (au paléolithique) étaient des chasseurs cueilleurs, il mangeaient donc principalement des fruits et des légumes et occasionnellement les résultats d'une prise, soit des œufs, du miel et de la viande.

Vous imaginez que nos ancêtres du paléolithiques, qui avaient un corps a peu près comme le notre, mangeaient du miel comme seul sucrant occasionnel. Ils en consommaient environ 2 kg par an. De nos jours, nous consommons pas moins de 70 kg de sucres par an... du délire...


Les fruits contiennent des sucres qui ne font pas faire le yoyo a notre index glycemique. Le sirop d'agave et le miel d'acacia sont des sucrants qui peuvent être consommes en petites quantités.

Si jamais vous devriez "craquer" pour des pâtes ou une bonne tartine (souvenons-nous que l’excès nuit en tout et que le stress d'une alimentation trop exclusive n'est pas non plus bon a la sante), il vaut mieux le faire au milieu d'un repas qui comprend des feuilles vertes.


Souvenez-vous aussi qu'il faut manger les fruits au début du repas, ils se digèrent plus vite et seraient donc coupables de fermentations intempestives si vous les mangez en "dessert".


Je partage avec vous, sympathiques lecteurs ouverts d'esprit (puisque vous êtes parvenus jusqu’à la fin de cet article), mes lectures du moment qui sont hautement instructives et passionnantes.
Comme j'ai fini Harry Potter, je suis en train de lire "Anticancer" de D.Servan-Schreiber,


"Green for life" de Victoria Boutenko


et "Raw success" de Matt Monarch

Aucun commentaire:

Proudly designed by Mlekoshi playground