Nous sommes les modèles de nos enfants

3 juin 2011

L'enfant se construit par mimétisme, il imite les comportements qu'il voit et les assimile par l'imitation.


Il est donc illogique d'espérer voir son enfant dire "bonjour", "merci", "s'il te plaît", si vous ne le faites pas vous même.


Plus encore, votre façon de gérer les conflits et les tensions va être déterminante sur le message qu'il va assimiler:
- celui qui crie le plus fort gagne (quand on élève la voix pour parvenir à ses fins)
- celui qui est le plus fort physiquement gagne (quand on leur arrache des mains des objets ou si on les menace d'une fessée,...)
Et après vient la reproduction relativement fidèle du message: un enfant qui aboie au lieu de parler, qui frappe,...


De la même façon, si vous ne l'écoutez pas quand il vous parle ou vous appelle ("oui, oui, chéri") ou que vous n'accordez pas d'attention à ses refus, il ne pourra pas avoir appris à vous écouter et à respecter vos "non".
Attention, je ne dis pas qu'il faut un enfant roi, je dis juste qu'il faut lui accorder de l'attention sans oublier qu'au final ce sont papa et maman qui décident. 


Je peux vous citer de nombreux exemples, et faire un post de 4 pages, mais je suis sûre que vous avez compris que cette règle s'applique aussi à l'ensemble de nos comportements quotidiens.
Il n'y a pas de fumée sans feu.


En grandissant, l'enfant va se choisir des modèles supplémentaires dans les personnes qu'il fréquente régulièrement. A nous de lui offrir des interlocuteurs de qualité afin qu'il puisse se construire positivement.


Alors, bien entendu, nous ne sommes pas des super héros, nous avons tous nos limites, nos faiblesses et nous ne pouvons pas être parfaits sur toute la ligne tout le temps... et heureusement, nos enfants doivent aussi apprendre la tolérance et le pardon.

Aucun commentaire:

Proudly designed by Mlekoshi playground