L'arrivée du second bébé... pas facile!

17 mai 2011

Quand la famille s'agrandit d'un quatrième membre, le premier enfant est mis dans un tourbillon émotionnel... Pas facile à gérer, ni pour le petit loup, ni pour ses parents.

On m'avait bien dit que c'était un gros choc pour le plus grand. Comme celui éprouvé par une femme dont le mari prendrait une seconde épouse...

Pour en avoir discuté avec d'autres mamans, j'ai constaté que les réveils nocturnes en panique sont assez fréquents, surtout quand l'enfant est trop jeune pour pouvoir verbaliser ses angoisses.

On m'a conseillé les fleurs de Bach. Corentin prend depuis hier le N°23, Rock Rose. Cette nuit a été moins mouvementée. Hasard... Coïncidence? On verra sur le long terme...

Je lui ai commandé "Tchoupi a une petite soeur", peut être que si son copain "choupi" vit la même chose, ça pourra l'aider...

Sinon, j'avais lu ce livre avant l'arrivée de Zoé:


Il est très bien fait. Il donne des pistes pour expliquer ce qui se passe au plus grand, en fonction de son âge.

Ce qui a semblé aider Corentin et qui vient de ce livre, c'est quand je lui ai expliqué qu'il n'était pas obligé d'aimer sa soeur. Qu'elle a des parents qui l'aiment, comme lui, et que donc pour l'instant ça lui suffit.

Par contre, je suis parvenue à être bien ferme (sans agressivité) sur le fait qu'il n'a pas le droit de lui faire du mal. C'est indispensable, pour que l'aîné sente qu'il est lui aussi protégé.

Enfin, je garde à l'esprit que quand Zoé sera malade ou s'il lui arrive quelque chose, il faut dire à l'aîné que ce n'est pas de sa faute. C'est normal qu'un enfant souhaite que son frère ou sa sœur disparaisse. Il en arrive donc à le souhaiter et pourrait se faire des reproches s'il arrive quelque chose au cadet...

2 commentaires:

sylvie a dit…

C'est en effet, un passage difficile pour les numéros 1.
J'ai lu dans un livre d'Isabelle Filiozat (je crois) qu'il fallait expliquer à l'aîné que le coeur d'un maman n'est pas un gâteau qu'on partage, mais qu'il y a un gâteau pour chacun.
J'ai trouvé ça joli. Et comme mon premier est gourmand, peut être que j'ai pensé que ça lui parlerait.

Il faut essayer de passer du temps avec lui en tête à tête (nous on se fait un ciné de temps en temps).

Le plus dur pour nous est je pense de ne pas culpabiliser de ne plus être autant disponible.

Eugénie a dit…

Qu'elle est fort cette Isabelle Filliozat. C'est une belle image !

J'ai vu ma soeur faire un truc tout bête : quand le grand frère est un peu agressif avec sa toute petite soeur, elle lui demande d'aller chercher une poupée et de faire sur elle ce qu'il aimerait faire sur sa soeur. Comme ça il exprime ses sentiments mais sans lui faire mal à elle !

Proudly designed by Mlekoshi playground