Astuces naturelles pour lutter contre le mal des transports

19 mai 2011

Voici quelques astuces pour lutter au naturel contre le mal des transports.

Je suis atteinte du mal des transports et du mal de mer et... j'adore naviguer. En appliquant ces quelques conseils, vous pourrez même passer un bon moment :-)


Avant tout, il faut savoir qu'il y a des "conditions" dans lesquelles le mal des transports se développe plus volontiers. Tout bon marin sait qu'il faut éviter d'avoir faim, froid ou soif et qu'il faut surtout ne pas fumer. Pensez donc à prendre avec vous à portée de main une petite laine, une bouteille d'eau et des petits biscuits secs.


Donnez aussi l'occasion à votre oreille interne (cause du mal des transports) de s'habituer au mouvement. Regardez au loin, par la fenêtre et surtout!!!!! ne lisez pas!!!!!

Pensez à vous relaxer, à vous détendre, le stress n'est pas votre allié pour passer un trajet serein.


Ensuite, il existe des bracelets anti-nausée qui appuient sur un point d'acupuncture du poignet et qui allègent l'état nauséeux en général. Ils fonctionnent... à condition de les placer au bon endroit... faites-vous conseiller par un professionnel pour bien les installer.
Par ailleurs, leur champ d'action est plus grand que le mal des transports, ils sont efficaces pour les nausées de début de grossesse, en cas de gastro et même pour les nausées pendant une chimio.
Ce sont donc de précieux alliés à garder dans son armoire ou son sac à mains... au cas où...
(NB: préférez ceux avec le bracelet en mousse, les scratchs en plastique sont très inconfortables sur la longue durée)



En cas de mal des transports sévères, l'homéopathie peut vous aider, il existe des préparations toutes faites.


Enfin, les huiles essentielles (sauf pendant la grossesse et chez le jeune enfant) peuvent être un dernier recours naturel avant de prendre des médicaments. Toutefois, renseignez-vous avant d'utiliser une nouvelle huile essentielle, ce sont des produits très efficaces qui, s'ils sont mal utilisés, peuvent être dangereux.

La menthe poivrée aide l'adulte, une goutte sur un sucre autant de fois que nécessaire. Le gingembre aide le jeune enfant, à respirer à même le flacon (source: "Ma bible des huiles essentielles", Danièle Festy).

Il existe aussi des préparations spécifiques, en flacon ou (plus pratique) en roll-on ou en spray.

1 commentaire:

Christine a dit…

Ma fille a également le mal des transports, nous lui donnons de la cocculine (homéopathie) et ça marche très bien aussi.
Sinon j'emporte toujours de l'HE de citron ou de menthe dans la voiture.

Proudly designed by Mlekoshi playground