Bilan après 7 mois d'utilisation intensive de langes lavables

29 mars 2010

Voici maintenant 7 mois que notre petit loulou est langé principalement en langes lavables.
J'ai toujours des jetables en stock au cas où les lessives ont un peu de retard, ce qui arrive parfois, il faut l'avouer.

Je vais vous faire un petit feed-back, pas que je croie avoir la science infuse, mais j'aurais été ravie de trouver un article comme ça quand j'ai acheté mes premiers langes.

Commençons par l'indispensable, ceux dont on ne peut pas se passer:
- la poubelle avec couvercle pour stocker au sec (ne pas mettre d'eau, ça fait proliférer les bactéries) les langes sales
- le petit filet (type filet pour la lingerie mais en plus grand) qu'on met dans le seau avant de mettre les couches, super pratique au moment d'enfourner dans la machine à laver (sinon, on doit y fourer les mains, pas cool...)
- le sac imperméable pour stocker le linge sale, les langes sales (et le maillot de bain mouillé plus tard) quand on est de sortie - faisable par soi-même en PUL (tutoriel en préparation)
- les petites vêtements assez amples qui permettent au derrière volumineux du chérubin d'être à l'aise - idem, post à venir avec les bonnes adresses
- le "nappy fresh" pour décrasser tous les mois en profondeur
- la lessive verte "made in Belgium" qui n'encrasse pas les langes
- les langes à essayer ou à prêter, les achats à la pièce avant de se lancer pour voir quelle marque convient le mieux à son popotin (avec les mois qui passent, parfois il faut changer de marque en cours de route)

Ensuite, ce qui donne un résultat mitigé:
- les scratch, infiniment moins pratique (dans la lessive) et moins résistant que les pressions
- les papiers de protection tant que le bébé ne mange que du lait maternel (les cacas liquides passent de toute façon au travers). Par contre, après, c'est super utile.
- les tailles "évolutives" qui conviennent de la naissance à la propreté. Au début, ça lui arrive jusqu'au cou ou il a une bouée autour du ventre, et puis c'est à la bonne taille (entre 8 et 10 kilos, c'est top) et enfin c'est trop petit... C'est plus cher mais vachement plus adapté de prendre des langes qui ont des tailles S,M,L, ...

Donc, en résumé, on est en rythme de croisière avec une douzaine de langes absorbants (j'aime beaucoup ceux en bambou avec pressions), 3 culottes de protection et 4-5 tout en un pour les sorties et quelques inserts plus importants pour la nuit.
Quand il était plus petit, on a surtout utilisé des tout en un.

On a une lessive tous les 2 jours en plus avec les langes et les choses à laver qui peuvent aller à 60° (j'ai un programme "bio" sur ma machine à laver qui monte en température doucement pour mieux enlever les taches organiques).
On met les langes à la sècheuse et le PUL (plastique avec un côté "doux") sèche à l'air libre.
Les tout en un s'abîment vraiment plus vite à la sècheuse.

Le papa, totalement réticent au début est devenu tolérant avec le temps.

Pour les longs voyages ou les périodes chamboulées avec une gastro, les lavables gagnent haut la main côté absorption.

Par contre, si on veut l'habiller "chic", il faut recourir aux jettables parce que les lavables ne rentrent pas dans les beaux pantalons...

Et... merci à la crèche d'accepter les langes lavables!!!

Je vous prépare un post bonne adresses pour dans pas trop longtemps.

2 commentaires:

Sandrine a dit…

Bonjour, quelle est la lessive verte made in belgium dont vous parlez?
Bébé arrive dans 15 jours, et j'ai prévu de passer aux lavables dès mon retour de la maternité. Ne me manque que le sac imperméable pour les déplacements. Question poudre, ça a l'air compliqué d'en trouver une efficace et qui convienne aux lavables...

Maman Bio a dit…

Bonjour Sandrine,

La lessive s'appelle Ball-o-net, c'est une lessive liquide.
Sinon, la poudre ecover s'en sort très bien et ne bouche pas les langes.

J'espère que tout s'est bien passé pour l'arrivée du bébé.

Félicitations et à bientôt sur le blog.

Virginie

Proudly designed by Mlekoshi playground